Vous souhaitez vous essayez à la réalisation de clichés érotiques ou coquins ? Découvrez ci-dessous quelques précieux conseils qui vous aideront à réaliser vos premiers portraits de charme.

Avant-propos

Afin de progresser, musclez votre inspiration en observant et étudiant les clichés de photographes plus avancés. Vous pouvez par exemple visitez le portfolio de ce photographe spécialisé en shooting boudoir et charme à Lyon.

1 | La lumière

C’est le point le plus important en photographie, point de cliché réussi sans une belle lumière. Pour débuter en photo sexy le plus simple est d’opter pour une approche de type boudoir.

C’est à dire sans flash, mais avec de la lumière naturelle : celle d’une fenêtre. Cela vous offrira un rendu contrasté et une ambiance intime. Evitez la lumière trop dure lorsqu’il fait plein soleil, un temps couvert sera l’idéal car les nuages diffuseront la lumière. Au besoin contrôlez la quantité de lumière avec le volet.

2 | Le matériel

Bonne nouvelle les appareils réflex sont désormais tous quasiment bons. Vous pouvez aussi opter pour un hybride (sans miroir) plus léger. Evitez en revanche les compacts ou bridges.

Au niveau des objectifs le mieux est de choisir un zoom standard (ex : 24-70mm) qui vous permettra de réaliser des cadrages plus ou moins larges. Combinez-le avec un objectif à focale fixe (ex : un 50mm à f/1,8 conviendra tout à fait) qui avec son ouverture plus grande que sur un zoom vous permettra de jouer avec la profondeur de champ (le flou artistique) et de capter une plus grande quantité de lumière.

Retenez encore que l’expérience est plus importante que le matériel.

3 | Cadrage et poses

Placez le modèle proche de la fenêtre, à moins de 2 mètres, par exemple sur un lit ou un canapé. Soignez la décoration afin de créer un beau cadre (ex avec des duvets, coussins, draps…). Demandez à votre modèle de se cambrer et de mettre son corps en tension afin de faire ressortir le fessier ou la poitrine.

N’hésitez pas à vous déplacer autour du modèle, on parle de « cadrer avec ses jambes », afin de rechercher le meilleur angle, la meilleure lumière.

N’hésitez pas à jouer aussi avec les textures ou couleurs de lingerie (cliquez ici pour découvrir une boutique lingerie).

Conclusion : pratiquez et entrainez-vous

Bien évidemment la pratique sera indispensable si vous souhaitez progresser. Le mieux est encore de participer à un atelier durant lequel un expert vous donnera plus de conseils et vous guidera pour réaliser vos clichés érotiques avec un modèle expérimenté et spécialisé dans ce domaine. En cherchant un peu sur internet vous devriez en trouver facilement un dans votre ville ou région.