Aujourd’hui, le plug anal est un objet très populaire chez les amateurs de sexe. Néanmoins, savez-vous que son invention ne date pas d’hier et que son utilisation, si elle ne remonte pas à l’Antiquité, est bien moins récente que l’on pourrait le supposer ? Revenons sur cet objet de plaisir et sur son histoire.

Qu’est-ce qu’un plug anal ?

Le plug anal est un jouet sexuel pour un plaisir personnel bien ciblé au niveau de l’anus. Sa forme conique le rend parfaitement approprié à la tâche et lui permet d’être inséré dans la cavité anale pour remplir ses fonctions.

Pourquoi le plug anal a-t-il été créé ?

Le plug anal a été créé pour remplir différentes fonctions et répondre à divers besoins.

  • Cet accessoire vise, dans un premier temps, à préparer l’anus à la sodomie. Une fois installé, il permet de détendre les muscles situés autour de l’anus.
  • Dans un second temps, le plug anal a aussi pour mission de répondre aux appréhensions des personnes qui souhaitent expérimenter la pénétration anale sans oser franchir le pas. En insérant l’objet à l’intérieur de leur anus, celui-ci contribue à les rassurer et à leur laisser envisager la possibilité d’une telle expérience.
  • Le plug anal a également pour vocation de provoquer du plaisir en permettant à ses utilisateurs de stimuler une zone érogène particulièrement sensible. En effet, les plugs anaux sollicitent la prostate et la zone qui l’entoure, laquelle est particulièrement sensible.

Comment l’utilisation du plug anal a-t-elle évolué ?

Pour comprendre comment l’utilisation du plug anal a évolué, il est nécessaire de s’intéresser à son histoire. Avant de devenir un sex-toy propre à satisfaire les plaisirs solitaires ou à pimenter des jeux en couple, le plug anal a connu différents développements.

À l’origine, le plug anal avait pour fonction supposée de combattre les hémorroïdes. Inventé par Franck E. YOUNG en 1892, il s’appelait alors un dilatateur rectal et mesurait plus de 10 centimètres que les patients s’introduisaient dans l’anus sur les conseils des médecins réputés de l’époque. Rapidement détournés de leur usage premier, les dilatateurs rectaux trouvèrent un public réceptif à ce genre de remède miracle et pendant plus de 40 ans, il s’en est vendu des dizaines de milliers aux États-Unis. Le succès de ce produit ne fut remis en cause qu’à compter de l’année 1938 quand un décret de loi considéra que les produits en question obéissaient à une tromperie sur la marchandise et qu’il était fort peu probable que ces derniers viennent à soigner les patients qui souffraient d’hémorroïdes.

Quelles innovations ont marqué l’évolution du plug anal ?

Durant les années qui suivirent, le plug anal fut mis de côté pour un temps. Puis, l’ère moderne lui redonna ses notes de noblesse à mesure que la liberté sexuelle et la disparition de certains tabous (dont la sodomie) accompagnaient le développement de la société.

Aujourd’hui, on trouve différents plugs anaux, même si la forme générale respecte un certain code. Un plug est composé d’une partie large qui se rétrécit puis d’une terminaison plus large. Sa base se compose d’un socle qui évite que le plug n’entre totalement dans le rectum, de sorte que ce dernier puisse être retiré facilement.

Les tailles, les prix et les matières des plugs anaux diffèrent en fonction de l’usage que chaque utilisateur veut en faire et de la sensation qu’il souhaite ressentir. Si, autrefois, les plugs étaient « manuels« , ils sont aujourd’hui « connectés et/ou vibrants« , ce qui permet aux utilisateurs de s’amuser en pilotant les vibrations à des vitesses plus ou moins rapides. Cela ouvre la porte à divers scénarios qui permettent de pimenter la sexualité du quotidien.

Récemment, sur le marché des plugs anaux, de nouveaux modèles sont apparus. Ils ont également pour vocation de constituer un bijou d’anus (osons la chose) qui se révèle à leur partenaire au moment de passer à l’action. Son plaisir s’en trouve alors décuplé et promet des ébats farouches. Il faut savoir que le bijou anal est, de nos jours, le plug, le plus vendu. Il peut prendre la forme d’une pierre précieuse, être lumineux ou reproduire un animal ou un objet, afin de laisser l’imaginaire et les fantasmes prospérer.

Le plug anal fait désormais partie de la culture sexuelle au même titre que le gode ou le vibromasseur. Chaque année, il s’en vend davantage, preuve que les plaisirs interdits ne le sont pas tant que cela et qu’ils trouvent matière à satisfaire de nombreux amateurs du genre. Toutefois, l’attrait que représentent les plugs anaux ne doit pas faire oublier aux utilisateurs qu’il est essentiel d’utiliser les produits de manière raisonnée et dans les règles de l’art en respectant les consignes des fabricants et des règles d’hygiène strictes pour ne pas contracter ou transmettre de maladies. C’est à ce prix que vous apprécierez le plug anal.